Comprendre les bases de l’hébergement Web

0
496

Préambule : Ces quelques explications sont des bases sur l’hébergement de site internet. Dans le cadre d’un projet professionnel, et à plus forte raison pour un site e-commerce, nous vous conseillons fortement de laisser la gestion de cette partie à votre agence web ou à votre freelance. Néanmoins, il est important de comprendre le fonctionnement des hébergements internet afin d’avoir une vision globale de la partie technique de votre projet.

Comme tout webmaster débutant dans le domaine, vous allez vous retrouver face à cette situation : Arrivé en phase terminale de développement de votre site web en environnement local, vous vous rendez très rapidement compte qu’un problème jusqu’à lors considéré comme anodin se profile à l’horizon. En effet, passé l’étape de la création, vous devez maintenant penser à l’étape de publication. Vous aurez remarqué que le marché est pléthorique et que les fournisseurs d’offres se disputent la place de « leader ». Pour ne pas tomber dans les multiples pièges tendu par l’hébergement, nous vous proposons ce petit guide, lisez-le attentivement, il vous aidera à identifier parmi les offres du marché, celles dont les options et prestations conviendront le mieux à votre projet. Vous pouvez également consulter notre sélection des meilleurs hébergeurs web pour faire votre choix.

Que faire pour proposer votre site aux internautes ? Vous allez devoir délivrer vos fichiers html constituant votre site sur des serveurs web connectés 24h/24 à la toile pour les rendre accessibles aux internautes du monde entier, via un navigateur de type Internet Explorer, Mozilla ou Opera (par l’utilisation du protocole universel HTTPS « Hyper Text Transfert Protocol Secure »). Dès lors, il s’avère important de bien choisir son serveur d’hébergement, car ce sera lui qui offrira l’accessibilité à vos pages et déterminera leur temps d’accès. Un mauvais service d’hébergement rendra votre site aléatoirement accessible, plus particulièrement aux heures de fort trafic.

Les différents types d’hébergement :

On peut trouver principalement cinq types d’hébergements :

  • Les hébergements gratuits : Cette solution peut être utile pour héberger des pages perso ou équivalent mais ne convient pas pour de vrais sites, et encore moins pour un site professionnel. Le prestataire héberge votre site en échange de diffusion de publicité sur vos pages (ou pire, en popup / popunder). Les serveurs utilisés sont très souvent surchargés, les performances très médiocres et le support inexistant. A ces solutions, préférez les offres des FAI qui vous proposent en général 100Mo (voire 1Go) pour héberger vos sites perso, sans publicité pour certains (Free par exemple).
  • Les hébergements mutualisés : C’est la solution la plus courante et probablement la moins chère (hors hébergement gratuit bien sur). Quasiment tout les prestataires d’hébergement la propose. Votre site est hébergé sur une machine du prestataire, avec d’autres sites. Vous avez droit à un espace disque, un pourcentage des ressources et un quota de trafic. Le principal avantage est bien sur le coût de la location mais aussi le fait que le serveur est généralement bien administré. Les mises à jours de sécurité ou autres évolutions sont faites par le prestataire et vous ne vous souciez de rien, hormis de votre site. Les mises à jour des scripts que vous utilisez sont bien sur de votre ressort.
    Il y a tout de même deux gros inconvénients à l’hébergement mutualisé. Tout d’abord, vous partagez les ressources du serveur (processeur, bande passante). Il suffit qu’un site soit très visité et gourmand en ressources pour que celles ci soient monopolisées. Votre site sera lors très lent. Les hébergeurs sérieux surveillent les consommations excessives et orientent les propriétaires de sites « gourmands » vers des solutions plus adaptées (serveurs dédiés). Cette surcharge du serveur peut également se produire si celui ci héberge trop de site, ce qui peut se rencontrer chez certains hébergeurs pas très sérieux.
    Le deuxième inconvénient est que vous ne pouvez pas installer ce que vous voulez sur la machine, principalement pour des problèmes de sécurité.
  • Les serveurs dédiés : C’est la solution a employer lorsque votre site devient plus gros et plus gourmand en ressources, ou que vous devez utiliser une configuration particulière. Vous louez un serveur complet au prestataire, avec son infrastructure (Firewall, surveillance…). Vous êtes libre d’installer ce que vous voulez sur le serveur et vous le gérez par vous même. Dans la plupart des cas, vous devez gérez également les mises à jour des serveurs (patch systèmes, sécurité…). Certains hébergeurs proposent des prestations d’info gérance qui prend en charge ces mises à jours. A moins d’avoir les compétences nécessaires (administration linux, serveurs, sécurité informatique…) nous vous conseillons fortement de choisir une offre avec info gérance (dédié managé), en cas de gros problème vous serez gagnant. Le coût des serveurs dédié est très variable en fonction des prestations : type machine, mémoire, disques Raid, sauvegardes, bande passante, info gérance… Mais bien sur, il sera plus élevé qu’en hébergement mutualisé.
  • Les serveurs virtuels : Il s’agit d’une offre à mi chemin entre le mutualisé et le serveur dédié. Dans ce genre d’offre, un serveur dédié est séparé virtuellement en plusieurs serveurs chacun « indépendant ». Vous pouvez configurer ce que vous souhaitez sur votre serveur (contrairement à un hébergement mutualisé), vous avez un espace disque attribué, et une quantité de ressources (processeur et mémoire).
  • La location de baie (ou d’emplacement) : Vous disposez de vos propres machines que vous faites héberger dans l’infrastructure du prestataire. Vous louez un emplacement dans une baie ainsi que la bande passante qui vous convient. En général, vous devez surveiller et gérer vous même les machines (les prestataires se limitant aux machines qu’ils connaissent bien). Ce type d’offre convient pour des solutions techniques particulières mais nécessite des compétences en rapport.

Je passe à l’action : je choisi mon hébergeur ! 

Comme nous venons de le constater, le choix de l’hébergeur est très important, celui ci propose le plus souvent ses services sous forme de PACK incluant une technicité plus ou moins accrue. Autant vous le signaler dès à présent, posséder le nec plus ultra en service d’hébergement est certes très glorifiant mais s’avère superflu si ses capacités sont sous utilisées. Partant de ce constat, les hébergeurs ont défini une palette d’offres variées leur permettant de satisfaire les besoins d’un large public.
Ainsi trouve-t-on des offres d’entrée de gamme à des prix très bas de l’ordre de 1 Euro par mois ; ces offres étant le plus souvent destinées aux webmasters débutants ; et d’autres pouvant atteindre des sommets de l’ordre de plusieurs milliers d’Euros par mois concernant la plupart du temps la location de baies complètes.

Afin de vous faciliter la tâche, votre hébergeur se doit de mettre à votre disposition la plupart des fonctions mentionnées ci-dessous. Celles-ci sont basiques et nécessaires, cependant elles n’ont pas de caractère obligatoire, ainsi faudra-t-il vous assurer qu’elles soient présentent dans l’offre, en effet elles vous permettront d’assurer la gestion de votre site et vous donnera un indice fiable sur le choix de votre hébergeur.

  • L’espace disque : Il doit vous permettre d’accueillir l’ensemble des fichiers constituant votre site. Pour parer à l’insuffisance de place découlant d’un développement rapide, prévoyez un espace suffisant, dans la majorité des cas 100 Mo s’avérera suffisant.
  • L’accessibilité : Notion très importante. Pensez au trafic que votre site pourra générer, un bon nombre d’hébergeurs proposent un trafic illimité, alors n’hésitez pas par sagesse à opter pour cette solution.
  • Le nom de domaine : Il est indispensable. Bien souvent les hébergeurs proposent celui-ci en accompagnement de l’offre d’hébergement sous forme de pack ou tout simplement gratuitement sous forme de promotion commerciale.
  • L’accès FTP : il est nécessaire pour uploader vos fichiers.
  • Si vous avez inclus quelques scripts dynamiques à votre site, prenez en compte les options de programmation serveur, pour cela CGI et PHP devraient vous être proposés.
  • Les données statistiques : pour tout savoir sur l’activité générée par vos pages, l’hébergeur doit être en mesure de vous les proposer sous forme détaillée.
  • L’assistance technique : disponible via mail et/ou téléphone. Attention à ce point, il est crucial pour la vie future de votre site internet.

Ainsi avez vous là une liste d’options intéressantes pouvant vous orienter dans le choix d’un hébergeur. Ceux d’entre eux ne proposant pas ses offres ne méritent aucun intérêt de votre part, dans le cas contraire, approfondissez votre recherche sur de nouveaux points : quels sont les modes de paiement mis à votre disposition ? disposent-ils d’un accès SSH ? telle ou telle application est elle utilisable ? etc… Ne pas oublier les offres commerciales lancées par certains hébergeurs sur une période limitée.

Vous avez désormais toutes les données en mains pour choisir l’hébergeur qui conviendra aux mieux à vos attentes, alors bonne recherche, et souvenez vous : la meilleure offre d’hébergement n’est pas forcément celle dotée de la technicité la plus poussée ni même la plus chère, mais c’est plutôt celle se rapprochant le plus de vos besoins.

Conseil : à moins d’avoir besoin d’une configuration particulière, nous vous conseillons de démarrer avec un hébergement mutualisé ou virtuel. Par la suite, lorsque le trafic de votre site sera devenu très important, il sera toujours temps de passer sur un serveur dédié. Afin de faciliter la transition, choisissez dès le départ un prestataire proposant les deux types de solutions.

Patrick Vieillefond
Actif sur Internet depuis les années 2000, webmaster et expert e-commerce, créateur de plusieurs entreprises dans le domaine du web et de l'informatique, formé et expérimenté en comptabilité et gestion d'entreprise, je met à disposition des entrepreneurs du web mon expérience dans tous les secteur du business digital.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici